Feuille de route

No 3

Printemps 2002

 

Proclamer l’Évangile de Jésus-Christ tel que révélé dans les Écritures

Oeuvrer en vue du soulagement de la pauvreté dans les pays en développement

 

Bien chers partenaires et amis du RCI,

Une année s’est déjà écoulée depuis notre Feuille de route No 2 !... Et que d’événements aussi... Avec plaisir, je vous reviens enfin.

Reconnaissance d’Ottawa

En fait, ce qui m’a gardé dans un long silence, c’est que nous attendions d’une semaine à l’autre... notre reconnaissance d’Ottawa... Avec quelle joie j’ai parcouru la lettre qu’on me faisait ENFIN parvenir le 28 mars 2002. Elle commençait comme suit: "Nous avons le plaisir de vous informer par la présente que l’organisme Réseau compassion International est maintenant enregistré auprès de l’Agence des douanes et du revenu du Canada à titre d’organisme de bienfaisance...

Numéro d’entreprise : 88969 9211 RR0001 / Date d’enregistrement : 5 mars 2002

Alléluia ! Merci Seigneur !... En fait, je dois vous dire que cela ne s’est pas fait sans un premier refus en janvier 2002 alors qu’Agathe et moi n’étions que de passage au Québec pour un bref séjour. Ce fut une grande déception..., après plus d’une année de démarches et d’attente. Alors que mon épouse allait retourner en Haïti et moi partir pour un séjour de deux mois en Afrique, alors que l’Agence nous accordait un délai maximum de deux mois pour ré-appliquer avec les modifications exigées...

Que faire ?... C’est à ce moment que vous avons "vu" la bonne main du Seigneur sur nous : un organisme nouvellement formé au Québec, intitulé le Conseil Québécois des Organismes Chrétiens, est venu à notre secours, nous assurant (!) qu’il pourrait nous obtenir notre reconnaissance avant mon retour d’Afrique !... Le Conseil d’Administration du RCI lui a délégué tous les pouvoirs nécessaires, et voilà : lors de mon retour d’Afrique, le 30 mars 2002, j’avais reçu l’assurance que notre organisme était reconnu ! Merci à Roger Thibault, Michèle Marcoux et toute leur équipe pour leur fructueux travail... Voir leur site internet pour connaître leurs précieux services aux églises et organismes chrétiens : www.cqoc.org.

Désormais, le RCI est en mesure de fournir des reçus pour fins d’impôt pour tout don qu’il reçoit. Merci à l’Église Sans Frontière qui a bien voulu accorder ce service à nos donateurs... en attendant !

Notre reconnaissance d’Ottawa nous a obligé à modifier la formulation de nos "objets" que l’Agence trouvait -- hélas -- trop vastes... Voici donc les nouveaux "objets" du RCI :

1. Proclamer l’Évangile de Jésus-Christ tel que révélé dans les Saintes-Écritures. Les buts faisant l’objet des présentes seront réalisés par des prédications sur les doctrines inclues dans les Saintes-Écritures, par des enseignements bibliques, par la production de documents d’évangélisation et de programmes incluant, mais non limitativement, des audio-visuels, des enregistrements sur cassettes, des classes d’instruction biblique, des publications et par la distribution de journaux, etc.

2. Oeuvrer de telle sorte afin d’assurer le soulagement de la pauvreté dans les pays en voie de développement, par la construction de dispensaires et d’écoles, et en pourvoyant à l’apport de nourriture et de vêtements pour les gens habitant ces pays.

3. Aux fins mentionnées ci-dessus :

a) recevoir des dons, legs et autres contributions en argent, en valeurs mobilières ou immobilières;

b) organiser des campagnes de souscriptions et/ou de levées de fonds;

4. Les présents objets ne permettent cependant pas aux souscripteurs ou à leurs ayant droit de recouvrer, sous quelque forme que ce soit, l’argent qu’ils auront versé à la corporation.

Voici donc clairement dans quel cadre le RCI entend fonctionner. Je rends personnellement grâce à Dieu qui par ces événements m’ont obligé (!) à placer en premier lieu dans les "objets" du Réseau ce qui l’était déjà dans mon coeur... mais figurait en deuxième position dans les anciens "objets" : aider les individus, les couples, les familles et l’Église de Jésus-Christ à vivre selon le coeur de Dieu dans la grâce et la vérité, c’est-à-dire, selon les enseignements de Jésus-Christ.

Du printemps 2001 au printemps 2002

D’une manière ou d’une autre, voici -- entre autres -- comment le RCI a poursuivi ses objectifs en 2001-2002, jusqu’à ce jour:

De janvier à juin 2001, Agathe et moi avons été impliqués aux Gonaïves, Haïti :

a) nous avons fourni une assistance personnelle et financière assidue au Collège Élim des Gonaïves, un collège privé évangélique dirigé par Roseline Corvil en l’absence de son mari Dieufort, paralysé depuis mai 2000 suite à un ACV: enseignement biblique, administration, surveillance des examens, formulation d’un "projet éducatif", mise en place d’une structure permettant au CEG de recevoir des dons, etc.

b) j’ai enseigné régulièrement à l’église locale Morija sur le disciple et sur l’église selon le coeur de Dieu,...

En juillet et août 2001 au Québec : Vacances Compassion au Camp Péniel : 5 jrs pour familles, 5 jrs pour adultes.

De septembre à décembre 2001 à Port-au-Prince, Haïti * :

a) Agathe a commencé un ministère qui lui va "comme un gant", la co-gérance du Wall’s International Guest House, une maison de passage pour missionnaires venant en Haïti pour de brefs séjours...

b) Moi, d’une part, j’ai poursuivi la rédaction de mon livre Toute la Bible en UN an, guide de lecture, livre "en travail" depuis plus de trois ans maintenant; d’autre part, j’ai assisté Agathe en effectuant toutes sortes de menus travaux au Guest House; enfin, j’ai effectué deux séminaires dans un village éloigné de la capitale, à Marché Canard : l’un sur L’Église selon le coeur de Dieu, l’autre sur Le Disciple selon le coeur de Dieu. Par ailleurs, j’ai commencé une implication dans un village du nom de Saut-d’Eau où il est probable que le RCI s’implique... à long terme.

Janvier 2002 au Québec : trois semaines, avec le Souper retrouvailles, le 19 janvier au Restaurant Kirin, où nous avons eu la joie de revoir plus de 75 partenaires et amis du RCI.

Depuis janvier 2002 en Haïti et en République de Guinée :

a) Agathe a repris ses fonctions au Wall’s International Guest House... avec enthousiasme, et bénédiction pour plusieurs,

b) Moi, j’ai effectué un deuxième voyage en République de Guinée (Conakry), du 28 janvier au 30 mars. Là, j’ai eu de multiples occasions d’exposer la Parole de Dieu pour plus d’une centaine d’heures au total sur L’Église... Le Disciple... Le Couple et la famille... selon le coeur de Dieu; l’Introduction à la relation d’aide biblique, etc. Ce fut un temps "formidable"... J’ai eu la joie d’être accompagné pendant dix-huit jours par un frère et ami venu de France, Yves Baron, dont le ministère de louange a été particulièrement apprécié des chrétiens : www.chez.com/nouvellealliance.

Ce voyage a comporté de nombreux déplacements à la capitale et à travers le pays : je remercie grandement notre Père céleste pour Sa direction, Sa provision et Sa protection tout au long de ce séjour missionnaire loin de mon cher "Pissenlit"... Heureusement qu’avec l’internet on a pu se communiquer de temps en temps...

c) Un bref passage de huit jours au Québec m’a permis d’organiser vite-vite (!) un Souper Africain le 6 avril. Merci pour la présence de ceux qui ont pu se libérer vite-vite (!) pour être de la soirée...

d) Depuis le 8 avril, "Caillou" et "Pissenlit" se sont retrouvés, heureux de se raconter leur vécu réciproque puis de poursuivre ensemble les ministères que le Seigneur leur confie... Deux retraites de pasteurs sont planifiées pour mai prochain dans une région éloignée de la capitale (département Nord-Ouest), à Boucan-Patriote et Dos-d’Âne...

Agathe se joint à moi pour vous remercier de votre amitié et de votre support, et pour vous inviter -- avec enthousiasme -- aux Vacances Compassion 2002 (cf. dépliant). Au plaisir de recevoir de vos nouvelles, Richard (et Agathe) Ouellette

*achat de passes d’un an auprès d’Haïti Air Charter nous permet de nombreux aller-retour peu coûteux Montréal--Port-au-Prince.

Quelques sujets de prière

1. Que notre Père nous continue Sa direction, Sa protection, et Sa provision pour tout ce qui concerne le développement du RCI.

2. Qu’Il pourvoie rapidement une voiture 4 x 4, diesel... pour nos déplacements à l’intérieur du pays... par routes souvent très mauvaises.

3. Qu’Il suscite de nombreux partenaires prêts à s’engager personnellement, financièrement et spirituellement.